Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


l’influence du Soleil sur l’humain et notament des explosions solaires

Publié par Dav sur 24 Avril 2012, 12:41pm

Catégories : #Soleil

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L

La lumière créée par le soleil met
des milliers, voire des millions d’années, pour nous atteindre









On aurait posé la question : "combien de temps met la lumière au centre du Soleil pour atteindre la Terre", il n’y a pas si
longtemps, votre Guru aurait répondu : “un peu plus de 8 minutes…” et c’est faux, sans doute vrai à partir de la surface du Soleil, mais à partir du centre nous pouvons compter en terme de
milliers d’années.


Image d’entête : le soleil tel qui l’était le 5
aout 2012, capturé par la sonde SDO.


La lumière que nous voyons pourrait être âgée de 4000 à un million d’années. Je suppose que vous voulez savoir pourquoi nous
voyons la lumière qui a pu être créée avant que l’humanité ne le soit ? Et bien voici la réponse.


Comme beaucoup d’entre vous le savent, la lumière se déplace très, très vite. Nous n’avons pas été en mesure de trouver quelque
chose qui va plus vite, même les neutrinos n’atteignent pas la vitesse de la
lumière. Le consensus veut que la lumière du soleil prenne environ huit minutes pour atteindre la Terre. Cela dépend de ce qu’une personne veut dire par “la lumière du soleil." Oui, toute
la lumière en continu à partir de la surface du soleil se rend sur Terre en moins de dix minutes, mais la lumière n’a pas commencé son voyage à la surface du soleil.


C’est au plus profond du soleil que la plupart de sa lumière nait de la fusion de noyaux d’hydrogène. Les noyaux d’hydrogène ne
fusionnent pas, sauf s’ils sont poussés ensemble par d’énormes chaleurs et pressions, rendant ainsi l’intérieur du soleil extrêmement dense. Tellement dense que même les photons prennent un
certain temps pour sortir de celui-ci. Les photons lumineux visibles se déplacent à la vitesse de la lumière seulement dans le vide. Partout ailleurs, ils sont absorbés et réémis, sont
redirigés dans des directions différentes, dispersés et, plus généralement, ils interagissent avec la substance à travers laquelle ils se déplacent. Ainsi, alors que le flot de photons, à
partir de la surface du soleil, peut fournir un courant ininterrompu directement ver la Terre, des photons dans le soleil doivent effectuer des petits pas, du centimètre au millimètre, pour se
déplacer. Si c’était juste faire une pose à chaque pas, le photon ne serait pas trop ralenti, mais à chaque fois qu’ils interagissent, ils sont envoyés dans une direction complètement
aléatoire. Cela signifie que, après avoir effectué un tout petit déplacement loin de l’atome en fusion qui lui a donné naissance, le deuxième mouvement du photon peut le renvoyer vers son lieu
de naissance.


Ce déplacement aléatoire est appelé la marche de l’ivrogne (

Répondre
N

Bravo Marko, très joli!
Répondre
M

Frère Céleste


Le soleil te parle,


A toi qui écrit ces lignes,


A toi qui les lit aussi.


C’est seul à seul dans la lumière,


Que l’on prends ses plus grandes décisions,


Seul à seul que l’on hurle ses choix,


Sa foi, à l’unisson de la raison.


C’est seul à seul dans la lumière,


Que l’on affronte ses démons.


Seul à seul que l’on chasse la présence


Qui empoisonne l’espèce.


Chacun a son combat à mener


Et les plus humbles ne cessent d’en témoigner.


Se regarder en face, au loin des masques qui s’effacent.


C’est seul à seul que l’on se libère de l’oppression


D’un monde où les puissants succombent


A l’esclavage de leurs passions.


Mais les ombres funestes sont impuissantes


Face aux chansons solitaires,


Elles qui scandent avec entrain et insistance


Les mots célestes de la matière.


 


Le soleil te parle


A toi et tous tes atomes,


Il te parle comme à un Homme.


Lorsque tu te perds,


Il te parle toujours,


Mais à celui qu’alors tu méconnais.


Il te parle d’amour


Pour attirer ton attention ;


Il te parle à rebours


Pour appeler ton ascension.


Le soleil t’aime mon frère céleste,


Et la délicatesse de ses caresses


S’infuse en tes veines comme un éther


Promettant la sagesse à l’espèce.


 


ML (2012)
Répondre
L

Tres instructif, comme d'hab' !

+1
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents