Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


il existe un univers parallèle mais temporellement inversé

Publié par David Jarry - Webmaster sur 2 Janvier 2015, 01:37am

Catégories : #Sciences

il existe un univers parallèle mais temporellement inversé
 

Scientifique français spécialiste de mécanique des fluides, ancien directeur de recherche au CNRS, Jean-Pierre Petit travaille depuis des années sur une "théorie de la bi-gravité" qui repose sur l'hypothèse d'une structure où l'univers, qualifié de "Janus", posséderait "un endroit et un envers". Dans le "verso" de cet "univers Janus" , au passage, le temps s'écoulerait à l'envers. Explications.

 Plus de 40 ans après Sakharov, l’hypothèse d’un univers parallèle mais temporellement inversé refait surface. Pourquoi faut il y accorder plus d’importance aujourd’hui que dans les années 60 ?

JPP – En 2011 les astrophysiciens Saul Permutter, Adam Riess et Brian Schmidt ont reçu le prix Nobel pour avoir montré que l’expansion de l’univers, au lieu de ralentir, au contraire s’accélérait. Mais ce constat soulève une question embarrassante puisque cette accélération reposerait alors sur une « énergie noire », qui représenterait 70 % du contenu de l’univers, mais dont personne ne peut définir la nature et la composition. La seul théorie en lice, actuellement, consiste à attribuer cette accélération à la « constante cosmologique » qui est présente dans l’équation d’Einstein et dont tous les scientifiques, jusqu’alors, s’accordaient à penser qu’elle était … nulle!

La Théorie des Groupes Dynamiques ( J.M.Souriau, B.Kostant, A.Kirillov, années soixante-dix ) conduit cependant à lier l’inversion de la masse à l’inversion … du temps. On peut alors considérer l’univers comme une variété (Manifold) M4, à quatre dimensions, dotée de deux métriques, qui sont solutions d’un système de deux équations de champ couplées. On peut alors construire une solution exacte, instationnaire, de ce système en montrant que les espèces de masse positive (nous) accélèrent, alors que les espèces de masse négative décélèrent. Ainsi l’effet « d’énergie noire » est-il remplacé par celui de l’action (dominante) de masse négative.

 

 Est-ce que votre théorie remet en cause les équations d’Einstein ?

JPP –  Comme  l’avait fait Albert Einstein en 1917 avec une unique équation de champ(E=mc2), je prône également un retour au “tout géométrique”. Mais j’introduis une système de deux équations, couplées,  celle d’Einstein n’étant que l’une des deux.

Pour se le représenter, on peut imaginer un univers doté d’un endroit, où circuleraient les particules que l’on connaît, et d’un « envers », où circuleraient ce que les scientifiques appellent  » l’énergie noire », qui est en fait une néga-matière faite de protons, de neutrons et d’électrons, de masse et d’énergie

Le système des deux équations que j’ai introduit traduit simplement une interaction entre l’endroit de l’univers et son envers, ce qui rejoint d’ailleurs les idées exprimées par Sakharov dès 1967. Je vous invite à vous rendre sur mon site pour mieux comprendre mes travaux http://www.jp-petit.org/science/JANUS_COSMOLOGICAL_MODEL/JMC.htm

 Les idées de Galilée ou de Copernic n’ont pas reçu un accueil très favorable de la part de leurs contemporains. Vous attendez vous à quelque chose de similaire pour cette théorie ?

JPP – Mon intérêt pour les OVNI a fait de moi un proscrit et de nombreux astrophysiciens rejettent mes travaux sans même prendre la peine de les lire. Mais après une cinquantaine d’essais infructueux auprès de nombreuses revues, Astrophysics and Space Science, puis Modern Physics letters A, publications de haut niveau  ont accepté de publier deux miens articles sur ce monde « bimétrique ». Les choses évoluent doucement et grâce à mon site internet, je peux diffuser directement mes travaux auprès du grand public. Une chance que n’avaient malheureusement pas Galilée ou Copernic.

 

Si cette théorie se confirmait, pourrait elle simplifier les voyages interstellaires ?

JPP – Elle en est à mon avis la clé. Des concepts tels que les trous noirs, les wormoles ou plus récemment le « warp drive » ont rencontré un certain succès auprès du grand public mais ma théorie permettrait d’envisager une nouvelle forme de voyages interstellaires, en « inversant la masse » d’un véhicule et de ses occupants, avec des durées compatibles avec la vie humaine et, au passage, permettant  d’expliquer les nombreux aspects d’ observations d’OVNI…

 

Et si nous parlons de ce nouvel espace temps, pourrait on également imaginer voyager ..dans le temps ?

JPP – A mon avis non. Il y aurait simplement un glissement temporel entre le temps vécu par les passagers d’une nef et ceux rester « à Terre ». Mais pas considérable. Les astronautes de la station spatiale, du fait de leur vitesse et de la Relativité Restreinte « vieillissent moins que nous », de … quelques millisecondes. Ceci étant l’univers regorge d’une infinité de mystères.


En savoir plus sur http://www.gizmodo.fr/2014/12/31/jean-pierre-petit-il-existe-un-univers-parallele-mais-temporellement-inverse.html#ididQMFMxMKTBs1y.99

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Depuis le 15 septembre 2015, je rédige des Articles Scientifiques et non Scientifiques à raison de 100 Articles par an, je les publie en premier lieu sur mon Journal Facebook DAVID MOCCHETTI puis je les publie, par Article, à raison de 20 publications sur YouTube et à raison de 100 publications sur Google. Depuis peu de temps, je procède régulièrement au Recensement de mes Publications sur Google une fois par semaine afin d’avoir une idée sur le nombre approximatif de Publications de mes Articles, il paraît évident que Google procède à de très nombreuses Publications sur son Moteur de Recherche et j’en profite pour remercier GOOGLE à cet effet. Les chiffres qui ne sont qu’approximatifs et qui ne reflètent pas la réalité me renseignent tout de même sur l’Importance que Google donne à chacun de mes Articles. Les Articles qui plaisent à Google sont publiés au minimum à raison de 20000 et au maximum 200.000 unités. Les Articles jugés moins importants par Google sont publiés moins de 10000 fois. Le tableau qui suit nous montre quels types d’Articles que Google apprécie au plus haut point (paranormal, sensationnel, prédictions, prémonitoire, médium, hypothétique catastrophe…….).
RECENSEMENT DE MES ARTICLES SUR GOOGLE au 26/02/2018.
Date du recensement : 26/02/2018
- 11 Mars 2011, Accident Nucléaire de Fukushima : 330.000
- Alain Mocchetti Ingénieur : 20600
- But du Recensement de mes Publications sur Google : XXXXXXXX
- Calcul des Efforts exercés sur un Astéroïde lors de sa Descente dans l’Atmosphère : 7770
- Calcul de l’Energie Q libérée par l’Impact du Météore de Toungouska : 848
- Calcul de l’Energie Q libérée par l’Impact du Météore de Tcheliabinsk : 577
- Combien y a-t-il de Vortex entre les Mondes Parallèles : 37400
- Comment s’est formée la gigantesque Sphère de Plasma à l’origine de notre Big Bang : 74100
- Dans l’Univers, il existe 3 types de Vortex : 115600
- Delphine 47 ans ma Meilleure Amie sur le Tchatche de NRJ depuis Mars 2013 : 13500
- Et si Donald Trump se ravisait sur les Accords de Paris, quel serait le Coût ? : 3890
- Galiléo – Point sur l’Avancement du Projet : 22100
- Il existe une infinité de Planètes habitées par de la vie organique – Démonstration par récurrence : 8140
- La COP23 à Bonn 20 ans après le Protocole de Kyoto : 18700
- La NASA annonce la Découverte de 7 Exoplanètes de la Taille de la Terre : 52600
- La NASA envisage de coloniser Vénus avec des Ballons Dirigeables : 412
- L’Avion de Chasse Français le Rafale moins cher que les F22 et F35 Américains : 7400
- Le futur TGV Chinois en sustentation à plus de 3000 km/h : 4580
- Le Météore de Tcheliabinsk a percuté la Terre le 15 février 2013 : 772
- Le Météore de Toungouska a percuté la Sibérie le 30 juin 1908 : 1420
- Le Triangle des Bermudes cache t il un Vortex du type 1, 2, 3 ou 4 ? : 256.000
- Ma Maison 2L2G avec sa Miniferme Indépendante : 8
- Mon Smartphone Satellitaire : 25300
- Mission Spatiale sur Vénus, calcul de l’Accélération du Vaisseau Spatial : 46100
- Mission Spatiale sur Vénus, calcul de la Poussée des Réacteurs : 51400
- PACTE Camps d’Adolescent à Laroque des Albères : 599
- Principe Fondamental relatif aux Univers Multiples : 229000
- Procédure de Fonctionnement avec Google et YouTube – Proposition Tarifaire – Relance : 15800
- Projet Space X, calcul de l’Accélération du Vaisseau Spatial : 25100
- Projet Space X, calcul de la Poussée des Réacteurs : 43000
- Publications Directes converties en Publications Spontanées par Google : 83400
- Publications de mes Articles Scientifiques sur Google et YouTube : 25.000.000
- Qu’est-ce qu’un Vortex Espace Temps et un Trou de Ver ? : 44300
- Quels sont les Repères Galiléens approchés ? : 15400
- Séjour à Pont l’Abbé du mercredi 12 au lundi 17 juillet 2017 : 113000
- Simulation de la Proposition Tarifaire ½ : 88800
- Théorie de la Boucle, la Boucle est elle Bouclée ? 1000
- Théorie de l’Infini version Alain Mocchetti : 22800
- Ou en suis-je avec Delphine XXXXX 48 ans de Valognes : 14900
- Univers Parallèles – Définition : 25000
- Vladimir Poutine un Cerveau depuis toujours : 139000
- Zettaflopique YouTube : 180
La liste n’est pas exhaustive.
_____________________________________________________________________
TOTAL ; 26.960.496. publications pour 42 articles scientifiques, donc approximativement
143.147.395 publications pour 223 articles
Alain Mocchetti
Ingénieur en Construction Mécanique & en Automatismes
Diplômé Bac + 5 Universitaire (1985)
UFR Sciences de Metz
alainmocchetti@sfr.fr
alainmocchetti@gmail.com
@AlainMocchetti
Répondre
A
LES UNIVERS MULTIPLES SONT EN EXPANSION ACCELEREE.
L'accélération de l'expansion de l'Univers est le nom donné au phénomène qui voit la vitesse de fuite des galaxies par rapport à la Voie lactée augmenter au cours du temps. Ce phénomène a été mis en évidence en 1998 par deux équipes internationales, le Supernova Cosmology Project, mené par Saul Perlmutter, et le High-Z supernovae search team, mené par Adam Riess, ce qui leur vaudra l'obtention du prix Nobel de physique en 2011.
DECOUVERTE
La découverte de l'accélération de l'expansion de l'Univers a été faite en mesurant la distance de luminosité d'astres dont la magnitude absolue est supposée connue : les supernovas sont de ce type Ia. La relation entre distance de luminosité et décalage vers le rouge de ces objets permet de reconstituer l'histoire de l'expansion de l'Univers sur plusieurs milliards d'années, et de voir de la sorte si l'expansion de l'Univers accélère ou décélère avec le temps. L'accélération ou décélération de l'expansion correspond à l'évolution de la vitesse d'augmentation de la distance relative entre deux galaxies lointaines.
EXPLICATION
Dans un premier temps, je vais rappeler le Principe Fondamental de la Dynamique, qui dit qu’un Système Matériel (solide, liquide, gaz) est en accélération si il est soumis à des efforts constants (accélération constante) ou des efforts variables en intensité (accélération variable), la résultante des efforts agissant sur une Galaxie sera appelé POUSSEE GALACTIQUE. Les équations et les principes de la MECANIQUE GENERALE nous permettent d’écrire :
((GAMMA(SIGMA/Rg)M = (EFFORTS(SIGMA-BARRE SUR SIGMA))M (1)
((GAMMA(SIGMA/Rg)M = Torseur Dynamique du Système Matériel SIGMA dans son mouvement par rapport à Rg Repère Galiléen (nous choisirons le Repère Héliocentrique de Copernic qui est un Repère considéré Galiléen), Torseur défini en un point M de notre Univers Multiple.
Soit PG la Poussée Galactique qui est la RESULTANTE DYNAMIQUE (Résultante des Poussées Galactiques) , soit GA une Galaxie dans le voisinage de la Voie Lactée, nous pouvons écrire PG = MA X GAMMA(GA) (2) avec MA = Masse Totale de la Galaxiie.
(EFFORTS(SIGMA-BARRE SUR SIGMA)M
Torseur des Efforts Extérieurs agissant sur SIGMA exprimé au point M défini précédemment. Reste à savoir qu’est-ce qui génère cette POUSSEE GALACTIQUE qui éloigne toutes les Galaxies de la Voie Lactée. Les Scientifiques ont prouvé l’existence de l’ENERGIE NOIRE qui génère cette POUSSEE GALACTIQUE par le biais de la MATIERE NOIRE. Au jour d’aujourd’hui, nous connaissons pas la composition de la MATIERE NOIRE qui semble t il n’a pas une structure moléculaire ni atomique. Des expériences scientifiques ont été menées récemment dans la SSI pour étudier la MATIERE et l’ENERGIE NOIRES. Dans ce qui suit, je me permets de publier un extrait de WIKIPEDIA qui est une EUL (Encyclopédie Universelle en Ligne) :
CONSEQUENCES :
L'interprétation la plus simple de la découverte de l'accélération de l'expansion de l'Univers est qu'il existe dans l'Univers une forme d'énergie, traditionnellement appelée énergie noire (ou énergie sombre, traduction dans un cas comme dans l'autre du terme anglais dark energy) aux propriétés atypiques, puisque sa pression doit être négative. La nature exacte de cette énergie noire n'est pas connue à ce jour, mais plusieurs candidats possibles existent. Le plus simple d'entre eux est la constante cosmologique, mais il en existe d'autres comme la quintessence. Cependant, aucune détection directe de cette énergie ne semble envisageable à l'heure actuelle, seule son influence à très grande échelle étant mesurable.
EXPANSION DE L’UNIVERS implique ENERGIE NOIRE + MATIERE NOIRE (3)
Alain Mocchetti
Ingénieur en Construction Mécanique & en Automatismes
Diplômé Bac +5 Universitaire (1985)
UFR Sciences de Metz
alainmocchetti@sfr.fr
alainmocchetti@gmail.com
@AlainMocchetti
Répondre
A
CALCUL DE LA VITESSE MOYENNE D'EJECTION DU PLASMA DANS LE VIDE SIDERAL
Un groupe d'astronomes a découvert 7 galaxies parmi les plus lointaines connues, observées sur une période s'étendant entre 350 et 600 millions d'années après le Big Bang. L'une d'entre elles pourrait même détenir un record. Hubble la montre peut-être alors que le cosmos n'avait que 380 millions d'années.
Calcul de la vitesse moyenne d’éjection du plasma pendant les 380 premiers millions d’années :
V : Vitesse Moyenne avec V = D/T,
D : Distance parcourue par le plasma originel durant les 380 millions d’années qui ont suivi le Big Bang qui a été instantané t < 10 E-32 secondes,
T = 380 E+06 années = 380 E+06 X 365 X 24 X 3600 secondes = 1,20 E+16 secondes,
Ne connaissant pas D, il nous est impossible de calculer la Vitesse Moyenne d’Ejection du Plasma, mais cette Vitesse est SUPRALUMINIQUE (sans doute plusieurs milliers de fois la Vitesse de la Lumière qui est de 300000 km/s). Donc la Matière, non le PLASMA peut se déplacer à plusieurs fois la Vitesse de la Lumière, alors que la Mécanique de la Relativité d’Albert Einstein définit une Vitesse maximale de la Matière possible égale à la Vitesse de la Lumière. Plus la Vitesse est grande, plus la Masse de la Matière en mouvement se désagrège en devenant de l’Energie.
E = MC² avec C = la Vitesse de la Lumière qui est une Constante Universelle dans tous les Univers Multiples et les Univers Généralisés.
Suite dans une prochaine rubrique CALCUL DE LA VITESSE MOYENNE D'EJECTION DU PLASMA DANS LE VIDE SIDERAL.
Le présent Article va être publié 40 fois sur YouTube et 100 fois sur GOOGLE.
Alain Mocchetti
Ingénieur en Construction Mécanique & en Automatismes
Diplômé Bac + 5 Universitaire (1985)
UFR Sciences de Metz
alainmocchetti@sfr.fr
alainmocchetti@gmail.com
@AlainMocchetti
Répondre
A
COMMENT DISSOCIER UN UNIVERS PARALLELE (N=1,M=1,P>1) D'UN UNIVERS GENERALISE (N>1) ?
Le présent Article relève purement de l’imaginaire, de la science-fiction, il deviendra peut-être réalité lorsque la Recherche Scientifique en Astrophysique aura fait un bond considérable. Avant de lire cet Article Scientifique le 19ème, il est impératif de lire dans l’ordre croissant (1 à 18) les Articles figurant dans ASTROPHYSIQUE – RECAPITULATIF GENERAL (Articles 1 à 8) et ensuite dans ASTROPHYSIQUE – SUITE DU RECAPITULATIF GENERAL(1) (Articles 9 à 16) et pour finir les Articles 17 & 18 figurant dans ASTROPHYSIQUE – SUITE DU RECAPITULATIF GENERAL(2) Les Récapitulatifs sont accessibles dans le Journal Facebook DAVID MOCCHETTI qui est un Journal Scientifique gratuit toutes sciences confondues. C’est moi Alain MOCCHETTI le père à David qui le rédige.
Initialement, j’avais décidé de ne rédiger que 18 Articles ayant attrait à l’Astrophysique, je viens de décider d’en rédiger 24 Articles, les Articles 17 à 24 figureront dans ASTROPHYSIQUE – SUITE DU RECAPITULATIF GENERAL(2).
Dans l’Article 18, nous avons vu que les Univers généralisés font doublons avec les Univers Parallèles définis dans l’Article 6 (Univers Parallèles – Définition).
Le jour où l’homme découvrira un Univers Parallèle, sera-t-il rattaché à notre Univers Multiple ou sera-t-il un autre Univers Généralisé (N>1), il sera impossible de savoir ce qu’il en est car ces 2 types d’Univers se présentent comme des Univers Parallèles à notre Dimension (Terre, Système Solaire, Voie Lactée et sa myriade de Galaxies environnantes). En supprimant les Univers Parallèles rattachés aux Univers Multiples, l’Univers Généralisé devient la Réunion de tous les Univers Multiples. Ainsi, l’Univers Super Généralisé devient la Réunion de ces Univers Généralisés qui sont à l’instar des Univers Multiples infinis et superposés. Que devient le Vecteur Position Spatio-Temporelle ? Soit CC un Corps Céleste situé dans cet Univers Super Généralisé, nous avons :
V(CC) = (X, Y, Z, T, N, M) possède 6 composantes donc l’Univers Super Généralisé remanié a pour dimension 6. Nos nouveaux Univers Généralisés avec N>1 sont nos nouveaux Univers Parallèles. Voila qui devrait rassurer mes fidèles Lecteurs et Internautes qui sont passionnés comme moi par la Science. IL me reste 5 Articles à rédiger, 5 Articles Scientifiques rattachés à l’ASTROPHYSIQUE, je ferais le maximum pour qu’ils soient des Articles à Sensation et Prémonitoires.
- X : Abscisse exprimée en Année-Lumière al,
- Y : Ordonnée exprimée en al,
- Z : Cote exprimée en al,
- T : Temps exprimé en million(s) d’année(s) Ma,
- N : Indice de l’Univers Généralisé,
- M : Indice de l’Univers Multiple.
Equation Universelle :
UNIVERS SUPER GENERALISE = HYPERESPACE.
Bilan des différents types d’Univers :
Ils sont au nombre de 3 et sont :
- Les Univers Multiples,
- Les Univers Généralisés qui sont des Univers du type Parallèle,
- L’Univers Super Généralisé ou Hyperespace qui est unique.
Alain Mocchetti
Ingénieur en Construction Mécanique & en Automatismes
Diplômé Bac + 5 Universitaire (1985)
UFR Sciences de Metz
alainmocchetti@sfr.fr
alainmocchetti@gmail.com
@AlainMocchetti
Répondre
A
SI IL Y AVAIT UNE INFINITE D'UNIVERS GENERALISES. QU'EN SERAIT IL DE LA DIMENSION ?
Le présent Article relève purement de l’imaginaire, de la science-fiction, il deviendra peut-être réalité lorsque la Recherche Scientifique en Astrophysique aura fait un bond considérable. Avant de lire cet Article Scientifique le 18ème, il est impératif de lire dans l’ordre croissant (1 à 17) les Articles figurant dans ASTROPHYSIQUE – RECAPITULATIF GENERAL (Articles 1 à 8) et ensuite dans ASTROPHYSIQUE – SUITE DU RECAPITULATIF GENERAL(1) (Articles 9 à 16) et pour finir l’Article 17 figurant dans ASTROPHYSIQUE – SUITE DU RECAPITULATIF GENERAL(2) Les Récapitulatifs sont accessibles dans le Journal Facebook DAVID MOCCHETTI qui est un Journal Scientifique gratuit toutes sciences confondues. C’est moi qui le rédige.
Remarque : si il y avait une infinité d’Univers Généralisés, ils feraient doublons avec les Univers Parallèles définis dans l’Article 6, mais pour secréter plus d’adrénaline, je maintiens l’Existence des Univers Parallèles et des Univers Généralisés, car ils sont les seuls que l’homme peut découvrir expérimentalement.
Terminologie :
Pour rappel l’Univers Généralisé est la réunion de tous les Univers Multiples et de tous les Univers Parallèles. Par définition, j’appelle UNIVERS SUPER GENERALISE la réunion de tous les Univers Généralisés qui sont superposés au notre et en nombre infini. Soit CC un Corps Céleste situé dans l’Univers Super Généralisé, le Vecteur Position Spatio-Temporelle sera V(CC) = (X, Y, Z, T, N, M, P) vecteur avec 7 composantes. J’en déduit que la dimension de l’Univers Super Généralisé est 7 alors que celle de l’Univers Généralisé est 6.
- X : abscisse du Corps Céleste en Année Lumière al,
- Y : ordonnée en Année Lumière al,
- Z : cote en Année Lumière al,
- T : temps exprimé en Millions d’années Ma,
- N : indice de l’Univers Généralisé,
- M : indice de l’Univers Multiple,
- P : indice de l’Univers Parallèle.
V(CC) = (X, Y, Z, T, 1, 1, 1) pour un Corps Céleste situé dans notre dimension où se trouvent la Terre, le Système Solaire, la Voie Lactée,…….
Expérimentalement, il est impossible de valider, de prouver l’existence des Univers Multiples, mais il est possible de découvrir des Univers Parallèles, des Univers Généralisés sans possibilité d’en démontrer l’existence pour ces derniers qui ouvreraient la porte à l’Univers Super Généralisé qui serait unique. Un autre Univers Généralisé aurait l’apparence d’un Univers Parallèle. Cet Article Scientifique clôt les 18 Articles qui relèvent de l’Astrophysique. J’aimerais que ces 18 Articles soient lus par des Spécialistes de l’Astrophysique, des Ingénieurs de Recherche plus communément appelés Chercheurs. Problème : je ne sais pas comment faire, car je ne suis pas un Astrophysicien (diplômé Bac + 8). Je n’ai jamais consulté d’Ouvrage d’Astrophysique, les Articles 1 à 18 sont le fruit de mon imagination.
Alain Mocchetti
Ingénieur en Construction Mécanique & en Automatismes
Diplômé Bac + 5 Universitaire (1985)
UFR Sciences de Metz
alainmocchetti@sfr.fr
alainmocchetti@gmail.com
@AlainMocchetti
Répondre
A
ASTROPHYSIQUE - DANS QUEL ORDRE FAUT IL LIRE IMPERATIVEMENT MES 16 ARTICLES.
Pour une bonne compréhension de tout ce que j’ai rédigé sur l’ASTROPHYSIQUE, il est vivement conseillé de lire dans un premier temps la rubrique ASTROPHYSIQUE – RECAPITULATIF GENERAL qui comporte 8 Articles numérotés de 1 à 8 à lire dans l’ordre croissant, c’est-à-dire :
- 1 : Théorie de l’Infini version Alain Mocchetti,
- 2 : IL existe une infinité de planètes habitées par de la vie organique – Démonstration par récurrence,
- 3 : Principe fondamental relatif aux Univers Multiples,
- 4 : Comment s’est formée la gigantesque Sphère de Plasma à l’Origine de notre Big Bang,
- 5 : Théorie de la Boucle version Alain Mocchetti – La boucle est elle bouclée ?
- 6 : Univers Parallèles – Définition,
- 7 : Combien y a-t-il de Vortex entre les Mondes Parallèles,
- 8 : Dans l’Univers, il existe 3 types de Vortex.
Dans un second temps lire la rubrique ASTROPHYSIQUE – SUITE DU RECAPITULATIF GENERAL (1) qui comporte 8 articles numérotés de 9 à 16 à lire dans l’ordre croissant, c’est-à-dire :
- 9 : Qu’est-ce qu’un Vortex Espace – Temps et un Trou de Ver ?
- 10 : Le Triangle des Bermudes cache t il un Vortex du type 1, 2, 3 ou 4 ?
- 11 : La dimension de l’Univers Généralisé est 6 - Démonstration,
- 12 : Définition simplifiée de l’Hyperespace,
- 13 : Comment voyager par Vortex d’un Corps Céleste indice 1 vers un Corps Céleste indice 3,
- 14 : Comment voyager par Vortex Spatio – Temporel d’un Corps Céleste indice 1 vers un Corps Céleste indice 3,
- 15 : Quels sont les voyages possibles dans l’Univers Généralisé ou Hyperespace,
- 16 : Astrophysique & Physique Nucléaire.
Pour lire les 2 rubriques ASTROPHYSIQUE – RECAPITULATIF GENERAL et ASTROPHYSIQUE – SUITE DU RECAPITULATIF GENERAL (1), se connecter au Journal Facebook DAVID MOCCHETTI qui est mon Journal Scientifique, il est gratuit, donc bonne lecture et bonne compréhension des 16 Articles Scientifiques à lire IMPERATIVEMENT dans l’Ordre sous peine de mauvaise compréhension générale. Bientôt dans mon Journal Scientifique, vous pourrez lire 8 nouveaux Articles concernant l’Astrophysique numérotés de 17 à 24.
Il important de bien compiler et dissocier les Univers Multiples, les Univers Parallèles et l’Univers Généralisé dont la dimension est 6 pour ce dernier type d’Univers.
Alain Mocchetti
Ingénieur en Construction Mécanique & en Automatismes
Diplômé Bac + 5 Universitaire (1985)
UFR Sciences de Metz
alainmocchetti@sfr.fr
alainmocchetti@gmail.com
@AlainMocchetti
Répondre
A
ASTROPHYSIQUE - DANS QUEL ORDRE FAUT IL LIRE IMPERATIVEMENT MES 16 ARTICLES.
Pour une bonne compréhension de tout ce que j’ai rédigé sur l’ASTROPHYSIQUE, il est vivement conseillé de lire dans un premier temps la rubrique ASTROPHYSIQUE – RECAPITULATIF GENERAL qui comporte 8 Articles numérotés de 1 à 8 à lire dans l’ordre croissant, c’est-à-dire :
- 1 : Théorie de l’Infini version Alain Mocchetti,
- 2 : IL existe une infinité de planètes habitées par de la vie organique – Démonstration par récurrence,
- 3 : Principe fondamental relatif aux Univers Multiples,
- 4 : Comment s’est formée la gigantesque Sphère de Plasma à l’Origine de notre Big Bang,
- 5 : Théorie de la Boucle version Alain Mocchetti – La boucle est elle bouclée ?
- 6 : Univers Parallèles – Définition,
- 7 : Combien y a-t-il de Vortex entre les Mondes Parallèles,
- 8 : Dans l’Univers, il existe 3 types de Vortex.
Dans un second temps lire la rubrique ASTROPHYSIQUE – SUITE DU RECAPITULATIF GENERAL (1) qui comporte 8 articles numérotés de 9 à 16 à lire dans l’ordre croissant, c’est-à-dire :
- 9 : Qu’est-ce qu’un Vortex Espace – Temps et un Trou de Ver ?
- 10 : Le Triangle des Bermudes cache t il un Vortex du type 1, 2, 3 ou 4 ?
- 11 : La dimension de l’Univers Généralisé est 6 - Démonstration,
- 12 : Définition simplifiée de l’Hyperespace,
- 13 : Comment voyager par Vortex d’un Corps Céleste indice 1 vers un Corps Céleste indice 3,
- 14 : Comment voyager par Vortex Spatio – Temporel d’un Corps Céleste indice 1 vers un Corps Céleste indice 3,
- 15 : Quels sont les voyages possibles dans l’Univers Généralisé ou Hyperespace,
- 16 : Astrophysique & Physique Nucléaire.
Pour lire les 2 rubriques ASTROPHYSIQUE – RECAPITULATIF GENERAL et ASTROPHYSIQUE – SUITE DU RECAPITULATIF GENERAL (1), se connecter au Journal Facebook DAVID MOCCHETTI qui est mon Journal Scientifique, il est gratuit, donc bonne lecture et bonne compréhension des 16 Articles Scientifiques à lire IMPERATIVEMENT dans l’Ordre sous peine de mauvaise compréhension générale. Bientôt dans mon Journal Scientifique, vous pourrez lire 8 nouveaux Articles concernant l’Astrophysique numérotés de 17 à 24.
Il important de bien compiler et dissocier les Univers Multiples, les Univers Parallèles et l’Univers Généralisé dont la dimension est 6 pour ce dernier type d’Univers.
Alain Mocchetti
Ingénieur en Construction Mécanique & en Automatismes
Diplômé Bac + 5 Universitaire (1985)
UFR Sciences de Metz
alainmocchetti@sfr.fr
alainmocchetti@gmail.com
@AlainMocchetti
Répondre
A
UNIVERS PARALLELES – DEFINITION
Pour commencer, il y a lieu de redéfinir ce que sont les Univers Multiples et les Univers Parallèles. Les Univers Multiples sont cote à cote, alors que les Univers Parallèles sont superposés. Il y a une infinité d’Univers Multiples et il en est de même pour les Univers Parallèles. Si à chaque Univers Multiple, correspond un ou plusieurs Univers Parallèles, voir une infinité d’Univers Parallèles, nous nous trouvons dans un Espace à 5 dimensions : espace (3 dimensions), indice de l’Univers Parallèle numéroté de 1 à n (1 dimension) et enfin le temps (1 dimension). Comment communiquent les Univers Parallèles entre eux, eh bien il y a des passages, des vortex pour passer d’un Univers Parallèle à un autre, les vortex sont en quantité finie, les Univers Parallèles peuvent être totalement différents les uns des autres et abriter des formes de vies différentes (VIE SOUS AUTRE FORME). Pour les Chercheurs, il faut localiser un ou plusieurs vortex, les étudier et mesurer la matière qui transite d’un Univers Parallèle à un autre (protons, neutrons, électrons, antimatière). Si tel est le cas, les Scientifiques auront démontré la présence de Mondes Parallèles. Ce serait une découverte sans précédent pour l’Astrophysique et l’Astronomie. Ce serait plus facile de voyager si compatibilité d’un Univers Parallèle à un autre (distance courte à parcourir) que de voyager d’un univers Multiple vers un autre (plusieurs millions d’année lumière al). Même au sein de notre Univers Multiple, il est quasiment impossible de rallier la Voie Lactée à une autre galaxie. Suite dans une prochaine rubrique UNIVERS PARALLELES – DEFINITION. Le présent article va être diffusé sur mon Journal Facebook DAVID MOCCHETTI, sur YouTube et Google.
Alain Mocchetti
Ingénieur en Construction Mécanique et en Automatismes
Diplômé Bac + 5 Universitaire (1985)
UFR Sciences de Metz
alainmocchetti@sfr.fr
alainmocchetti@gmail.com
@AlainMocchetti
Répondre
M
Tiens, je me demandais combien de temps allait mettre JPP pour refaire parler de lui. Aaaah ce fameux JPP, il a tout vu, tout fait, que dis-je, JPP a conçu le monde, l' Univers, on dit même qu' il aurait créé Dieu. Oui, ce pauvre JPP a perdu tout crédit à mes yeux. Le gars a pris la grosse tête suite a une mini notoriété éphémère. C' est dommage, car j' avais beaucoup de respect pour lui. Le problème est qu'en raison d' un ego surdimensionné, il s' est fâché avec tout le monde, puis s' est lancé dans des théories fumeuses en tout genre (dont je pense qu'il n' y croyait même pas lui même) pour tenter de revenir une énième fois sur le devant de la scène. Aux dernières nouvelles, le pauvre en était réduit à demander de l' argent sur son blog. Le type même du scientifique qui aurait pu faire de grandes choses et qui a tout gâchè. Déçu...je suis
Répondre
M
Non mais j'aurai pu. Par contre, j'ai appris à ne pas la ramener quand je n'ai rien à dire. A méditer...
.
Et toi t'as inventé l'eau chaude, j'imagine...
U
j'ai beaucoup d'estimes pour JPP si tous ces foutus charlatans de la pensés unique pouvaient êtres écartés durablement des médias , la science avancerait beaucoup mieux et vite par la même occasion .
mais grand malheur : il faut toujours de cette espèce négative pour tout faire capoter , voir ralentir .
ce qui équivaudrait à penser que derrière tout ceux-ci , un ordre établis empêcherait l'humanité d'aller trop de l'avant .
Répondre
S
Tout cela offre des perspectives vertigineuses. Le bon vieux rêve de la machine à explorer le temps pourrait devenir réalité.Le passé n'a pas vraiment disparu, il ne serait que caché dans un repli du temps!
Répondre
É
Bon, bin, vais me prendre une aspirine, moi... Trop compliqué pour moi pour un deux janvier...
Bonne année 2015 !
Répondre
L
Honte à vous ! E= MC 2 est de Henri Poincaré ! Einstein est un escroc !
Répondre
0
Henri Poincaré n'a jamais écrit la formule E=mc2. Il a seulement réussi à démontrer l'inertie du rayonnement électromagnétique.
Einstein n'a pas démontré, dans son artcle de 1905, la célèbre formule E=mc2. Cette formule avait déjà été écrite avant lui sans démonstration valable. Einstein fait une fausse démonstration en faisant une tautologie, c'est-à-dire en postulan ce qu'il veut démontrer.
Ce sera finalement Max Planck qui démontrera sans erreur la formule E=mc2.

Cordialement

Nous sommes sociaux !

Articles récents